La calvitie : un problème qui peut survenir après la grossesse

La calvitie est surtout un phénomène masculin. La perte de cheveux touche 1 homme sur 4 avant l’âge de 25 ans et presque 2 hommes sur 3 après 45 ans. Cependant, 20 à 30 % des femmes peuvent en souffrir, notamment après une grossesse ou après la ménopause. Ce problème peut, chez certaines personnes, provoquer une perte de confiance et une certaine souffrance psychologique, surtout chez les hommes jeunes et les femmes. 

Je vais dire adieu à ma calvitie

Même si la calvitie affecte plus particulièrement les hommes, je m’aperçois depuis plusieurs mois que mes cheveux commencent à vraiment manquer sur le sommet de mon crâne. Cela est arrivé après ma grossesse, mais avec l’arrivée de bébé, le travail et le quotidien, je ne m’en suis pas préoccupée plus que ça. J’aurai peut-être dû car chez les femmes, il existe trois stades de calvitie :

  • Stade 1 : on découvre une baisse de la densité et un aspect clairsemé du sommet de crâne.
  • Stade 2 : un dégarnissement plus important, mais conservation d’un bandeau frontal.
  • Stade 3 : c’est la calvitie finale. On découvre une surface dégarnie du vertex, bandeau frontal et couronne hippocratique conservés.

Cela fait plusieurs semaines que je pense aux microgreffes de cheveux. En effet, je suis aujourd’hui, au stade 3, alors, cette méthode est la meilleure pour corriger la calvitie féminine. Cela m’aidera à me sentir beaucoup mieux. J’ai essayé certains traitements médicamenteux qui impactent la micro circulation du cuir chevelu pour ralentir la chute de cheveux, mais ils n’ont aucune action pour la repousse. Donc, si je veux régler ce problème qui commence vraiment à me mettre à l’aise et qui me fait perdre confiance, je dois miser sur cette solution vraiment efficace. Ce processus a pour objectif de déplacer des cheveux d’un endroit à un autre où j’ai perdu mes cheveux. Cette chirurgie mineure est pratiquée régulièrement. Cependant, avant de subir ce genre d’intervention, il faudra prendre tous les renseignements pour m’assurer de bien remplir les conditions. Pour bénéficier d’une greffe de cheveux réussie, faite dans les règles de l’art, je dois porter mon choix sur un chirurgien compétent et sérieux, doté d’un immense savoir-faire. 

Des spécialistes m’aident à retrouver une belle chevelure 

En moyenne, nous avons entre 80 000 et 120 000 cheveux sur notre crâne et le cheveu pousse d’un centimètre par mois. D’ailleurs, la croissance est plus importante en été qu’en hiver. En France, entre 10 à 12 millions de personnes sont concernées par la chute de cheveux, tous âges confondus, alors, je sais : je ne suis pas seule, bien au contraire. Mais à l’heure actuelle, je ne me sens vraiment triste et moins jolie qu’avant lorsque je regarde mon crâne dans un miroir. Heureusement, il existe un chirurgien esthétique sur Paris pour régler ce problème qui gâche ma vie. Grâce à son talent et son expertise, je retrouverais un certain bien-être. 95 % du traitement de la calvitie au niveau mondial s’effectue par micro-greffes capillaires. Depuis une plateforme virtuelle, j’obtiendrais de plus amples informations sur la calvitie, l’intervention et autres. Pour plus de facilité, il m’est possible de prendre rendez-vous en ligne. Alors, dans le but de changer mon reflet et enfin, renvoyer une meilleure image de moi-même, je vais mettre mon cuir chevelu entre les mains d’une équipe de professionnels performants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.