La pipe : les raisons d’une tendance qui revient

Par le passé, je l’associais elle, et plus largement sa pratique, à quelques chose de ringard et de dangereux pour la santé. Je vais vous raconter comment un coup de foudre rétro a changé mon regard à son sujet. Si je suis encore loin d’en avoir saisi toutes les subtilités, j’en ai appris suffisamment pour vous parler d’une tendance qui a su charmer un nouveau public ces dernières années : la pipe !

Un style iconique

En France, Jacques-Yves Cousteau, Georges Brassens et Jacques Brel sont apparus pipe au bec dans les médias, mais c’était bien avant la loi Evin. Au delà de nos frontières, on connaît Sherlock Holmes, Orson Welles, Fidel Castro entre autres qui l’ont particulièrement mise en lumière. Si je me remémore quelques-unes de leurs photos les plus célèbres, je me souviens de l’allure particulièrement frappante de ces hommes célèbres, qu’ils soient fictifs ou non, avec leur fourneau à la main ou en bouche !

renouveau de la pipe

Un matin, un ami et moi nous sommes rendus à une brocante organisée dans la périphérie de notre ville et mon attention s’est portée sur un objet singulier. Une pipe de forme Cavalier (me dit mon ami) en bois, qui dénotait de par son cachet parmi toutes les vieilleries qui l’entouraient. Je suis tombé littéralement sous le charme de l’objet, au point que j’ai craqué et décidé de l’acheter pour compléter ma collection d’objets rétro.

Différents types de pipes

C’est à mon sens l’un des facteurs de sa popularité renaissante. Le contraste est saisissant avec la laideur des cigarettes conventionnelles ou des vapoteuses rechargeables au look de biberon futuriste. Dans le cas de la pipe, on a affaire à une pièce dont la seule apparence élégante séduit, par exemple le très classique modèle Dublin, caractérisé par son foyer évasé vers le haut, un objet de décoration dont le style ne laisse pas insensible.

J’ai ensuite découvert la pipe Calabash, perçue par la suite dans une autre brocante. J’ai appris à reconnaître parmi les autres la forme Poker, une pipe au tirage facile, mais assez lourde en bouche, ainsi que la pipe de forme Lovat, objet agréable à prendre en main qui s’apparente à son homologue à la forme Canadienne. Mais les pipes sculptées et gravées sont aussi particulièrement esthétiques.

Chacun y trouve son goût

Les collectionneurs de pipes aiment partager leur passion et faire bénéficier les autres de leur expérience, et pourquoi pas, faire de nouveaux adeptes. Loin du cliché, accessoire du style dandy, hipster, steampunk et de tout gentleman (qu’il soit fumeur ou non), la pipe est un accessoire vintage et intemporel qui revient en force chez les hommes comme chez les femmes : car oui, on se souvient de ces textes décrivant Madame de Pompadour et George Sand pipe au bec !

Ce sont des objets durables au style incontestable, dont la simple esthétique suffit à séduire : en bois, en écume, en ivoire pour les plus recherchées… Comme le disait Magritte, « Ceci n’est pas une pipe » !

Autant de facteurs qui selon moi, ont favorisé le renouveau d’un certain art de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.