Le choix de l’assurance pour un logement destiné aux étudiants

Lorsque la rentrée approche à grands pas, vous devez réfléchir à ce logement qui pourra vous accueillir lors de cette nouvelle année. Plusieurs aspects devront retenir votre attention et ce sera le cas pour l’assurance habitation. Cette dernière est indispensable, vous ne pourrez donc pas tirer un trait sur cette dépense puisque le document sera demandé lors de la remise des clés. 

Les contrats liés à l’assurance habitation sont nombreux 

Sans cette fameuse protection, vous n’aurez pas l’occasion de valider votre bail. Le bailleur est dans le droit de renoncer à signer ce document si aucune assurance n’a été souscrite. Cela est d’ailleurs valable pour les universitaires, mais également les seniors, les actifs, les couples… Tous les Français sont logés à la même enseigne pour cette démarche administrative. Dès que vous connaissez le lieu de votre future installation, il sera nécessaire de vous attarder sur les différents organismes en mesure de vous épauler. L’assurance habitation pour un logement étudiant représente une somme à ne pas mettre de côté, vous devrez donc étudier sous toutes les coutures les propositions faites par les organismes compétents. 

L’assurance sera prise par le bailleur lors d’une location dans une résidence

Une nette différence est déjà observée en fonction des régions, mais vous serez impuissant face à ce critère. Il faudra donc vous focaliser sur votre profil puisqu’il aura une nette incidence. Ce contrat sera surtout au rendez-vous pour les logements privés, car les assurances sont souscrites par les bailleurs dans le cadre d’une résidence universitaire. Il sera tout de même nécessaire de vous attarder sur les garanties proposées avec ce contrat qui devra être souscrit par vos soins si vous choisissez une location classique. Elle est souvent plus onéreuse, mais la superficie est généralement plus intéressante. La réalisation de plusieurs devis est indispensable, c’est la seule méthode qui vous permet de cibler les organismes les moins onéreux, ceux qui impacteront le moins vos dépenses.

Le quotidien des étudiants est déjà très complexe, car ils doivent absolument jongler entre les dépenses classiques, les cours, les loisirs, le travail… De nombreux aspects sont à intégrer dans cette recherche, il sera préférable de cibler une assurance habitation dotée de plusieurs garanties dont le coût sera relativement faible. Il existe également des contrats spécifiques que vous souhaitiez effectuer une location nue, meublée ou une colocation.

Votre statut sera pris en compte dans le calcul de votre prime 

Il est même envisageable de procéder à une sous-location de cette même demeure, elle pourra être mentionnée dans cette assurance habitation. Cette technique est surtout plébiscitée par les actifs qui souhaitent transformer leur demeure en une location saisonnière pendant les vacances. Les étudiants ne seront pas concernés par cette situation, car ils restent généralement une année dans cette maison ou cet appartement avant d’envisager la poursuite de leurs études dans une autre ville par exemple. Le contrat devra donc être souscrit en conséquence et n’oubliez pas de spécifier votre statut que vous soyez un simple étudiant ou un jeune susceptible de multiplier les petits boulots, le coût de la prime pourra être différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *