Que faire face à une perte excessive de cheveux ?

Perdre ses cheveux, c’est généralement un véritable complexe esthétique. Que ce soit chez l’homme ou la femme, ce problème a un impact significatif sur le moral de la personne qui en est victime. Heureusement, il est possible de rectifier le tir en recourant à une chirurgie capillaire. Découvrez ci-dessous des informations utiles sur le sujet.

Quand faut-il s’inquiéter de la chute des cheveux ?

Aujourd’hui, l’alopécie (chute de cheveux) est un motif fréquent de consultation dermatologique. D’après un récent sondage, au moins deux femmes sur cinq consultent un dermatologue par mois, parce qu’elles perdent beaucoup de cheveux par jour. C’est d’ailleurs normal de s’affoler lorsqu’on perd plus de 100 cheveux par jour et de manière durable pendant un trimestre. Il est donc de bon ton de consulter un spécialiste pour se renseigner sur les causes possibles de ce revirement.

Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ?

Il existe plusieurs facteurs susceptibles de provoquer une chute des cheveux. Parmi eux, le changement de saison est une cause principale. En effet, il est fréquent de voir ses cheveux tomber en automne. Ce problème n’épargne personne. Du côté des femmes, un accouchement peut favoriser la perte des cheveux. Chez les deux sexes, un grand stress, un dérèglement hormonal, des carences alimentaires sont autant de facteurs pouvant causer une perte capillaire excessive. À noter que le tabac peut aggraver la situation. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de consulter un médecin spécialiste lorsque vous commencez par voir les premiers signes d’alopécie. En prenant rapidement la situation en main, vous mettez toutes les chances de votre côté de limiter les dégâts.

Quels sont les niveaux d’alopécie ?

On distingue essentiellement deux stades d’alopécie à savoir : une chute de cheveux passagère et une chute de cheveux chronique. Dans le premier cas, le problème se caractérise par une accélération brutale de la perte de cheveux. Qu’il soit sensible ou visible, ce changement se corrige au bout d’un temps. Par contre, dans le deuxième cas, le problème se caractérise par une chute excessive de cheveux qui s’étend sur une période supérieure à 6 mois, avec parfois une intensité variée.  

Face à une alopécie chronique, une prise en charge médicale est indispensable. Selon le cas, le médecin peut vous prescrire un traitement hormonal ou des injections de vitamines. Le but, c’est de restaurer l’intégralité de la masse capillaire.

Que faire si le traitement ne fonctionne pas ?

Dans une situation où les traitements subis n’aident pas à ralentir la chute des cheveux, une chirurgie capillaire est envisageable. C’est d’ailleurs l’unique solution pour obtenir des résultats définitifs. N’hésitez donc pas à contacter une clinique spécialisée pour faire une greffe de cheveux en Turquie. Ce choix vous permet de profiter d’une assistance professionnelle et personnalisée, de la prise de décision jusqu’au résultat final. L’objectif, c’est de vous offrir la meilleure expérience possible pour vous aider à retrouver une chevelure naturelle.

Avant l’intervention chirurgicale, le praticien organise des discussions avec vous pour vous faire surpasser toutes les craintes et pour vous permettre d’avoir toutes les cartes en main. Ainsi, vous saurez à qui vous attendre après la greffe. À noter qu’il vous conseille également sur les attitudes à adopter pour optimiser les résultats. N’hésitez donc pas à passer le cap si c’est nécessaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.