Comment réaliser un tissage macramé ?

Le macramé est une technique qui consiste à obtenir un ouvrage décoratif à partir d’une succession de nœuds. C’est une tendance qui prend de l’ampleur ces dernières années. Il permet de confectionner des ouvrages comme des suspensions pour des pots de fleurs, des sacs et bien d’autres objets très utiles. Cependant, tout le monde ne maitrise pas cette technique qui est pourtant très simple. Découvrons ici comment réaliser un tissage macramé bien réussi.

Comment apprendre à faire du macramé ?

Pour apprendre à bien réaliser un tissage macramé, il vous faut dans un premier temps prendre connaissance du matériel dont vous aurez besoin avant de découvrir la technique proprement dite. Découvrez ici tout le nécessaire pour réaliser un macramé sans difficulté.

Matériel nécessaire pour faire du tissage macramé

Pour réaliser un tissage macramé, il vous faut :

  • disposer d’une ficelle en coton de préférence très épais. la ficelle doit vous procurer une parfaite aisance lors du tissage ;
  • un support de suspension pour votre ouvrage. le support doit être solide et être en mesure de supporter le poids de l’ouvrage ;
  • des perles en bois qui serviront lors des travaux de finition ;
  • une paire de ciseaux.

Quelques techniques de base de nœud macramé

Il existe une multitude de techniques de réalisation de tissage macramé. Nous avons pris le soin de sélectionner les plus basiques pour vous.

  • Le nœud d’alouette: c’est le nœud de base de tout macramé. Ce nœud vous servira à fixer les brins de fil à votre dispositif de montage. Il peut s’agir d’une baguette en bois ou autre. Lorsque vous finissez de réaliser votre nœud, il formera deux brins. Le nœud d’alouette peut aussi être fait avec un fil unique.
  • La demi-clé ou pont de feston: il est très simple à réaliser et ne nécessite pas un apprentissage particulier. En réalisant plusieurs demi-clés, vous obtenez un pont de feston. Pour réaliser une demi-clé, il faut disposer d’un fil libre non accroché au support. Faites ensuite une petite boucle autour du fil libre. Formez alors plusieurs demi-clés pour obtenir un pont de feston.
  • La baguette horizontale, oblique et verticale: les baguettes s’obtiennent à partir de deux demi-clés qui seront répétées sur chacun des brins du fil de votre ouvrage. Pour réaliser la baguette horizontale, il vous suffit d’utiliser un brin libre positionné à l’horizontale. Répétez la même opération pour tous les autres types de baguettes (oblique et verticale) en jouant sur la position du brin de fil libre.
  • Le nœud plat: c’est aussi une autre forme de nœud de base à connaitre lors d’un tissage macramé. Il se réalise toujours avec quatre brins de fil. Pour réussir le nœud plat, créez deux demi-nœuds en deux étapes. Pour la première étape, passez le fil droit au-dessus des deux fils du milieu et ensuite en dessous du fil situé à droite puis réalisez l’opération inverse pour le fil gauche. Pour la deuxième étape, le fil situé à droite passera en dessous des deux fils du milieu et ensuite par-dessus le fil situé à droite puis réalisez ensuite l’opération inverse pour le fil de gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.