S’habiller en étant éco-responsable, c’est possible ?

Que ce soit pour les produits de beauté ou pour les denrées alimentaires, de plus en plus de consommateurs se tournent vers le bio et font ainsi le choix d'encourager les entreprises à se lancer dans des productions plus saines pour l'environnement. Quand il s'agit de mode, peu sont encore les marques à proposer des vêtements ecofriendly alors que le secteur du textile est l'un qui pollue le plus, notamment à cause des substances chimiques utilisées par les usines de cette industrie qui sont rejetées dans des cours d'eau. Pourtant, il existe des alternatives qui permettent de continuer à s'habiller selon ses envies sans culpabiliser pour autant, voici comment s'y retrouver.

Choisir des fibres naturelles

Une première étape pour passer à une consommation plus responsable est de se tourner vers des matières non synthétiques telles que le lin, la laine, la soie, le chanvre ou le coton. A contrario, on évite tous les vêtements faits à partir de nylon, polyester, élasthanne ou viscose qui sont issus de l'industrie pétrochimique et qui ainsi contribuent considérablement à la pollution. Le jean, qui est l'une des pièces les plus portées de la planète avec plus de deux milliards de ventes chaque année, est également un habit qu'il faudrait laisser de côté puisque sa conception nécessite de grandes ressources en eau, de pesticides et de produits chimiques qui lui donnent cet aspect délavé ou brut. Cependant, il existe désormais des alternatives et même les marques les plus reconnues se lancent dans le jean écologique : en plus d'acheter écolo, vous soutiendrez l'économie locale vu que la plupart de ces denims en coton sont fabriqués en France ou en Europe !

Privilégier le bio

Bien que naturel, le coton reste un textile finalement très polluant puisqu'il nécessite d'énormes quantités d'eau pour être produit : lorsque l'on sait qu'un tee-shirt seul a besoin de près de 2500 litres d'eau pour être conçu, il est facile de constater pourquoi les pièces en coton sont souvent pointés du doigt. Si l'on rajoute à cela les pesticides qui sont utilisés dans les champs pour optimiser les récoltes, il devient urgent de repenser notre façon de consommer. Ainsi, de plus en plus d'enseignes se spécialisent désormais dans la vente de vêtements bio et permettent donc à leurs clients de s'habiller au gré des modes tout en diminuant l'impact sur la planète. Le coton bio se décline alors en lingerie, en leggings ou en sweat et s'éloigne du stéréotype de vêtements pour « hippies » en renouvelant chaque année ses collections pour correspondre aux tendances du moment. 

Et pour les accessoires ?

Qu'il s'agisse d'un portefeuille, d'une ceinture ou même de chaussures, tous les accessoires peuvent dorénavant trouver leurs équivalents écologiques dans le commerce.  Le liège, le papier recyclé, le caoutchouc sont d'excellentes alternatives aux éléments habituellement utilisés dans les grandes enseignes et seront pour la plupart bien plus résistants que les matériaux classiques comme le polyester. On peut alors investir dans un sac fait de chanvre et de coton bio, et pour l'été, on opte pour des sandales composées de cuir à tannage végétal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.